Afrique du Sud, merveilleux voyage… 1ère Partie

 

img_0536

Je préfère annoncer directement qu’on a été complètement charmé par ce pays. Evidemment nous avons eu un séjour loin de tous les problèmes que rencontre le pays. Mais ce qui est sûr c’est que nous avons vu des facettes différentes et bien perçu une différence de mentalité entre Johannesburg/Prétoria et Cap town. En effet les 2 premières nous on vraiment fait sentir qu’il y avait encore une barrière entre blanc et noir, riche et pauvre. Toutes les maisons sont totalement entourées de barbelés, les gens te disent de faire très attention à tes enfants et certains restaurants sont clairement encore que pour les blancs. Du coup, point de vue des villes on a pas trop aimé ces endroits. Dans les villes ou villages autour du parc Krueger on a l’impression que c’est plus simple mais honnêtement je n’en suis pas sûr.

Nous sommes donc arrivés de bonne heure à Johannesburg et nous avons directement filé vers Prétoria pour prendre un « petit déjeuner » avec un ami de Bastien qu’il n’avait pas revu depuis 11 ans, et sa femme. Ils nous ont accueilli chez eux avec un énorme carton plein de choses pouvant être utile pendant notre séjour. C’était vraiment incroyable, nous avons directement dû penser à acheter un sac de voyage en plus pour le retour ( on aurait carrément dû investir dans un container mais bon..) Il y avait toutes les spécialités culinaires sud africaines, l’alcool typique du pays, des coloriages et feutres pour les enfants, de l’anti moustique, des produits de base pour l’hygiene dans le parc et un énorme guide des animaux d’Afrique du sud. Ensuite nous sommes allés à pied prendre un brunch dans un restaurant. C’était gargantuesque et nous n’avons pas eu besoin de cuisiner pendant 2 repas avec les restes que nous avons emporté! C’était vraiment génial d’entendre les histoires de Bastien et Wuilhem quand ils étaient en mer ensemble ainsi que de pouvoir poser toutes sortes de question sur l’Afrique du Sud. Ils ont fait l’effort de parler anglais et non pas afrikaans qui est un savant mélange de néerlandais d’allemand et surement d’autres influences.

 

 

 

 

Le magnifique arbre bleu-mauve est un Jacaranda. C’est aussi beau que ça en a l’air et il y en a partout dans la partie nord-est de l’Afrique du sud. C’est un arbre tropical qui fleurit mais qui a également des fruits de forme assez longilignes.

Je vous rassure, comme dit précédemment ,nous n’avons pas mangé tout cela au brunch. Le reste a été emporté pour nos 1ers repas au parc Krueger.

Après cette sympathique visite à Prétoria nous partons n direction de notre première Guest house , proche du krueger. Elle est située dans les hauteurs d’une ville appelée Nespruit. C’est très beau et très vert ( et oui tu remarques la moindre touffe d’herbe quand tu habites en Egypte…). La vue de la villa est superbe. Nous dînons dans un petit pub de la ville et on se régale avec des croques monsieur, salades et bières (là aussi repas typiquement impossible au quotidien, mais pas d’inquiétude Egypte on t’adore!).

 

 

 

Le lendemain on part pour enfin découvrir le parc Krueger. Nous nous arrêtons juste faire quelques courses pour les 3 jours à venir. Là, dans ce supermarché aux airs de magasin alimentaire chic (ce qui est finalement le style de beaucoup de leurs magasins) nous découvrons une nouvelle facette des sud africains: la nourriture! Très très peu de sucrerie, les gâteaux sont tous aux céréales, pratiquement pas de Nutella mais des confitures (miammm) et bien sûr le rayon viande qui est totalement démesuré avec des viandes gigantesques pour le barbecue. Clairement ils sont très barbecue et légumes ( au barbecue également). Nous avons bien rigolé et pris notre temps dans cet endroit étrange.

 

 

 

KRUEGER

Nous voilà à l’entrée du parc qui restera comme un de nos plus beaux souvenirs.

A peine arriver nous tombons sur un pont et ce qui se trouve des 2 côtés est digne d’une carte postale. nous nous demandons même si finalement le parc krueger n’est pas une blague tellement c’est incroyable. Hippopotames, éléphants, buffles et crocodiles tous dans ou au bord de la rivière paisiblement…Les enfants sont à fond pour le reste de notre aventure!

 

 

Nous nous sommes promené, en voiture car interdiction de sortir, jusqu’à 18h sur les pistes du parc. C’est grandiose! le ciel, la terre, les animaux….tout est beau! Avec Bastien on était comme les enfants entrain de regarder partout à la recherche d’un animal et on en a vu beaucoup. Le midi nous nous sommes arrêté à un petit kiosque pour pique niquer. Les gros animaux ne peuvent pas rentrer par contre les singes si.. et Martin s’est fait voler son sandwich par un Vervet monkey qui lui a sauté dessus. Il a beau être un super héros il a eu un peu peur. Durant l’après midi nous avons eu la chance de voir un lion qui dormait confortablement installé les 4 pattes en l’air comme si de rien n’était. c’est vraiment beau mais ne pas oublier que un coup de griffe suffit…

Le soir nous avons dormi dans une hutte. Obligation de dormir dans les camps sécurisés qui ferment à 18h car les hyènes rodent . Du coup c’est double clôture électrique. Je ne savais pas que les hyènes sont les animaux les plus dangereux. Elles s’attaquent à n’importe quel animal, gros,grand, petit ..et leur mâchoire est tellement puissante qu’elles n’ont pas besoin d’enlever la viande des os elles broient tout d’un coup! Du coup on comprend mieux ce qui peut paraître un excès de sécurité.

 

 

Après une bonne nuit dans notre hutte nous sommes repartis à l’aventure encore plus motivé que la veille. On en avait déjà tellement vu mais on voulait tout voir tout le temps. Il faut rouler à 30 ou 40kmh sur les pistes donc on pense avoir le temps de tout voir mais non finalement il faut être hyper attentif. Les animaux se fondent très bien dans les couleurs de la savane et à mon avis nous avons dû en manquer beaucoup. Les girafes sont tellement grandes qu’il faut penser à lever les yeux, tout comme les léopards qui dorment dans les arbres. Le midi nous nous sommes arrêtés dans un resto au bord de la rivière c’était magnifique. il y avait des dizaines de buffles qui buvaient au milieu des hautes herbes. Les enfants se sont régalés avec ce qui sera la base de leur alimentation jusqu’à la fin des vacances, des toasts des oeufs et du jambon. L’après midi fut comme la matinée, pleine de magnifiques animaux. Certains que l’on avait déjà beaucoup vu comme les impalas, Gnous, éléphants, zèbres et les magnifiques girafes mais également des autruches et des hyènes ( moi j’adore ces bêtes elles me font rire avec leur allure étrange). Le soir nous allons dormir dans un camp minuscule, juste quelques tentes sur pilotis. Cet endroit était vraiment très calme….jusqu’à ce que l’on sorte notre sac de nourriture…de nouveau braqué par des singes…mais cette fois des babouins.  Après avoir essayé de les poursuivre (oui oui je sais c’était totalement stupide!) nous constatons que le petit déj du lendemain ne serait que du beurre sans rien et un peu de chocolat que Super papou a réussi à reprendre , heureusement parce que Martin était au bord de la crise de nerf quand le singe est part avec sa tablette! Du coup je suis reparti rapidement au camp le plus près pour racheter 3/4 trucs et là c’était merveilleux les animaux se regroupaient pour se mettre en route pour un point d’eau ou par sécurité face aux gros prédateurs qui ne commencent leur chasse qu’au couché du soleil. Notre tente est le long du double grillage électrifié,au début on trouvait pas sa top mais quand on a vu une hyene reniflée notre odeur juste devant nous et pousser son espèce de cri bizarre alors qu’un éléphant passait tranquillement derrière elle, on s’est clairement dit qu’on était bien finalement. Nous n’avons pas eu le droit au merveilleux silence de la nuit car les babouins ont passé une bonne partie de la nuit à faire les poubelles et à squatter notre terrasse dans l’espoir que le garde manger grillagé et à clé allait s’ouvrir par magie…

 

 

Pour notre 3eme et dernière journée au Krueger nous essayons de profiter encore une fois au maximum. Nous avons vu une multitude d’animaux et surtout un minuscule point d’eau où étaient rassemblés girafe, buffles, impalas et zebres. C’était vraiment minuscule et tellement beau. Nous ressortons du parc avec un gros pincement au coeur et c’est sûr nous reviendrons. Nous avons déjà partagé beaucoup de moments merveilleux avec les enfants depuis le début de notre expat mais ce parc nous a ému, ébloui tous les 4 et nous en parlons très souvent (d’ailleurs depuis le seul dessin animé qui trouve grâce à leurs yeux c’est le roi lion 1, le roi lion 2!).

Nous passons un moment sur la route à traverser des villages africains plein de couleurs et d’enfants en uniforme qui sortent de l’école. Nous avons remarqué que l’éducation est très importante dans ces villages. Les écoles sont en très bon état et il y en a énormément. Je n’ai malheureusement pas pu prendre de photo car en voiture ça ne rend rien mais les souvenirs sont là!

Le soir nous arrivons dans un lodge oû il est marqué en gros qu’il ne faut sans aucun prétexte sortir à pied de la propriété à la nuit tombé sous peine de rencontrer lions ou léopards. Sur ce même panneau il y a d’ailleurs les consignes à suivre face à ces animaux…déroutant! Le lodge est dans un endroit très beau au bord d’une rivière d’où sortent des rochers rouges comme la terre du pays. Nous passons une agréable soirée à discuté avec le propriétaire des lieux et les enfants jouent avec ses 2 petits chiens.

 

 

Blyde River Canyon

Le lendemain, après un super petit dej et profité du lodge, nous prenons la route direction le Blyde river canyon. Un endroit où la nature est encore une fois la reine. La route est très sympa nous passons dans des zones extrêmement boisées avec des milliers de sapins.

« Le Blyde River Canyon est situé dans la province du Mpumalanga en Afrique du Sud, dans l’est de la région historique du Transvaal. Composé principalement de grès rouge, le Blyde River Canyon forme la partie nord de l’escarpement des montagnes de Drakensberg. » Wikipedia.

Nous avons décidé de prendre le pique nique et de partir à l’aventure sur un des multiples chemins de randonnée. Pour les enfants c’est vraiment magique, on a le droit à tous les clichés des aventures incroyables. On escalade, traverse une rivière sur un tronc d’arbre en essayant de pas tomber dans l’eau à cause des parasites, on voit des grottes mystérieuses, des petits bassins magnifiques, des lianes etc…Mais nous avons été obligé de faire demi tour car le chemin devenait un peu trop compliqué avec les enfants et ils commençaient à fatiguer. Nous avons quand même marché plus de 2h. Après cette ^petite randonnée nous avons pris la route des crêtes pour aller au sommet. Paysage à couper le souffle mais très dangereux car aucune protection. Nous allon ensuite voir des chutes d’eau et ce quon pourrait appeler des marmites, trous d’eau en haut des chutes. C’est vraiment sympa les enfants peuvent aller de rocher en rocher facilement. A la sortie nous voyons un groupe de femmes qui chantent des chants traditionnels . C’était très joli.

Le soir nous dormons dans un mobilhome où nous avons eu très froid mais pas grave. Cette soirée marque la fin de la 1ère partie de nos vacances. Le lendemain direction Le Cap!

 

Fin de la 1ere partie de nos fabuleuses vacances. La suite dans un 2ème article

Juillet, Aout, Septembre, Octobre…

Bon clairement l’été fut dense et notre retour en Egypte encore plus!

Pour notre 1er été en France nous avons traversé la France dans tous les sens et essayé de voir le maximum de personnes. Mais on n’aura finalement pas pu passer du temps avec tous nos amis ( été 2019!!!).

L’idée était également de profiter de tout ce qu’on ne peut pas faire ou voir à Alexandrie donc nous avons arpenté Paris, les parcs de jeux et la nature au maximum.

Le voyage Alexandrie / Hennebont fut compliqué et trèèèès long ( #sncfjetehais#) mais nous sommes arrivés à Hennebont 30h après notre départ et sous le déluge et les inondations. Et oui on rigole pas nous! C’est la totale sinon on vient pas! Bref Juliette et Martin sont les meilleurs enfants du monde et n’ont même pas râlé. En même temps on en a profité pour dévaliser le relais H et le stand de sandwich jambon fromage à la gare Montparnasse à 7h du mat. Ils étaient pas malheureux!

Dès notre arrivée en Bretagne ça a été crêpe, charcuterie, fromage etc…on avait même envisagé une petite raclette mais la canicule nous a découragé.. On verra ça à Noel.

Martin et Juliette ont profité au maximum de leurs « copains de France » mais finalement ils demandaient également quand on allait rentrer ( ben quand nos valises ne fermeront plus tellement on a acheté de trucs…). Bastien nous a rejoint pour 15jours très très remplis mais c’était super.

Nous avons aussi enfin pu rencontrer pour de vrai, sans whatsapp, 3 merveilleux bébés tous aussi mimi que leurs freres et soeurs.

Quelques photos de ces 2 mois et hop on passe à la suite…

 

Après 2 mois en France nous sommes donc rentrés en Egypte tous les 3 (Bastien étant rentré avant) . Le voyage fut aussi galère qu’à l’aller mais c’est quand même heureux que nous arrivons chez nous à Alexandrie. Les enfants ont voulu directement vider nos 70kg de bagages et occuper leurs chambres avec les nouveautés. Bon Martin a quand même retourné sa chambre parce que ça faisait 2 mois qu’il se lamentait d’avoir oublié un jouet en Egypte.

Ce qui est clair et très positif c’est qu’au cours de ces 2 mois français nous nous sommes rendu compte que les enfants avaient construit une vie solide en Egypte avec une grosse envie d’y retourner, de voir les copains et de continuer à découvrir ce pays.

La rentrée n’a pas été aussi facile que l’on pensait car martin a été séparé de tous ses copains alors qu’on nous avait dis que les classes restaient les mêmes. La maitresse m’a gentiment expliqué que Martin étant français motivait les autres élèves et que donc c’était normal que d’autres élèves puissent en profiter. Là, clairement, je me suis fâché. Manifestement ils n’ont pas aimé que je leur demande combien ça allait nous rapporter vu que mon fils était un objet de promotion commerciale.!! Mais bon on a pas pu changer les choses et Loulou est resté dans sa classe. Au bout de 2 mois d’école il a enfin un copain dans sa classe. Juliette aussi n’est plus avec ses copines, pour la même raison, mais elle s’en fiche elle est copine avec toute l’Egypte elle. Sa maitresse est vraiment géniale en plus. Cette année Juliette a été élue déléguée de sa classe, elle est hyper heureuse car pour elle ça marque qu’elle est complètement intégrée.

De notre côté le rythme est assez soutenu. Bastien est toujours bien pris par son travail et moi je devais faire des ateliers en français dans une crêche mais ça n’a pas fonctionné avant même d’essayer. Du coup cette année je travaille pour un festival culturel franco egyptien( oui oui ça existe encore un peu ici) . Je m’occupe du suivi de l’organisation sur place, de la recherche de financements, de la communication quand on a un évenement. J’ai passé les 3 dernières semaines dans les consulats ou avec des artistes égyptiens qui ont une réelle envie que les choses bougent. C’est vraiment super et ça fait du bien d’avoir un petit boulot. Je me suis également inscrite à la formation pour le DAEFLE : enseignement du français aux étrangers. Il y a d’abord un examen d’entrée fin novembre et après 10 mois de formation.

Notre vie à Alexandrie a donc repris dur les chapeaux de roues et c’est super. Nous continuons d’aller à la ferme et de nous balader dans la ville. Nous avons décidé que cette année serait aussi plus culturelle dans la mesure du possible (Faut pas rever c’est compliqué ici).

Le climat politique est pour le moment assez calme et cela depuis quelques mois maintenant même si l’Etat essaie d’augmenter le prix de l’essence de façon bien trop significative ainsi que d’autres taxes. Nous verrons bien mais ce qui est sûr c’est qu’il y a une grosse amélioration de la propreté dans les villes. On ne doit plus enjamber les détritus ou voir des décharges sauvages dès qu’il y a un immeuble effondré. Nous avons d’ailleurs eu la chance de voir un vrai camion poubelle tout beau tout neuf et qui fonctionne!!  Cela ne parait pas mais c’est un vrai pas en avant.

Quelques photos de ces 2 derniers mois:

 

On vous dit à très vite mais là direction aéroport du Caire pour s’envoler vers l’Afrique du Sud!!

En Avril: Hurgada et en Mai: Louxor…Que du bonheur et des copains!

C’est en voyant la date ce matin que je me suis rendu compte que je n’avais pas écris depuis longtemps! On peut même dire qu’on vit au rythme égyptien…du coup la date hein…..On se repère avec les appels à la prière et le rythme du ramadan en ce moment et franchement c’est aussi pratique qu’une montre!

Bastien n’ayant pas eu de vacances pour les vacances de printemps je suis parti avec les loulous et une copine avec ses 3 enfants à Hurgada sur le bord de la mer rouge.

C’était une semaine de farniente complète sous le soleil avec les copains. Les 5 enfants se sont énormément amusés et ma copine Nessma et moi on a pu se détendre et bien rire également. Nos copains sont égyptiens et parlent arabe, anglais et les enfants plutôt pas trop mal français. Ils sont à l’école avec Juliette et Martin. Du coup au bout d’une semaine nous parlions un mélange des 3 langues. D’ailleurs Martin a tendance à le faire de plus en plus souvent. Ce n’est pas gênant car il ne le fait pas à l’école.

N’ayant pas pu faire de snorkling ou plongée avec les enfants nous sommes tout de même allé faire une excursion en bateau avec un fond totalement vitré pour voir poissons et dauphins. Les enfants étaient très excités à la perspective de voir tout ça mais clairement ça a été un échec total digne d’un film catastrophe: nous sommes partis alors qu’il y avait trop de mer et une sécurité inexistante. Nous avons été obligé d’aller tous à l’intérieur du bateau mais 70% des passagers ont été malades et au lieu d’avoir de l’air nous avons eu droit au pschit pschit de wizard fraicheur des campagnes. Bref 2h de stress et sans rien voir de réellement intéressant. Les enfants étaient malades ou terrorisés car même au fond du bateau on voyait au dessus de la mer…

Nous avons également fait une sortie dans le centre de Hurgada…ou comment avoir l’impression de débouler en Russie dans une ville à moitié abandonnée….C’est vraiment stupefiant toutes les enseignes sont en russe et les gens dans la rue également. D’ailleurs à l’hotel nous étions les seuls à n’être ni russe ni japonais! C’était bien de voir ça, la dependance touristique de l’Egypte dans toute sa splendeur. La ville est remplie d’hotels ou d’immeubles abandonnés ou dont la construction n’a pas été achevée. Déprimant!!

Sinon ça n’a été que piscine ou plage toute la semaine. Les loulous sont , depuis, énormément bronzés!

 

10 jours après la fin des vacances scolaires nous nous sommes offert une petite semaine à Louxor avec Katy et ses jumeaux. Il a fait trèèèès chaud avec en moyenne 40 degrés. Nous avons donc minimiser les visites et nous voulons aussi en garder pour les faire avec Bastien. C’était vraiment une super semaine. les enfants étaient partant pour tout malgré la chaleur.

Le 1 er jour nous avons visiter le temple de louxor et fait une petite balade en ville.

Ce temple est très beau, c’est le 1er que l’on a visité depuis notre arrivée en Egypte et franchement c’est très impressionnant! Ils étaient vraiment minutieux!

« Le temple d’Amon à Louxor ou Opet du sud est un temple égyptien voué au culte d’Amon. Situé au cœur de l’ancienne Thèbes, il fut construit pour l’essentiel sous les XVIIIᵉ et XIXᵉ dynasties » wikipedia

Après cette visite j’avoue que je n’avais qu’une seule envie: partir à l’aventure dans la vallée des rois et des reines mais on fera certainement ça l’année prochaine ( Steph, Mathieu et les loulous on vous attend!!)

Le lendemain, après avoir bravé le harcèlement touristique, sport nationale à Louxor, nous avons traversé le Nil pour aller nous promener avec les enfants sur la rive ouest à dos d’ânes. Nous avons pu voir la vraie vie des egyptiens dans cette ville touristique. Clairement Louxor est une ville très pauvre et c’était déjà le cas avant la révolution ou la dévaluation de la livre égyptienne. Il n’y a aucune autre économie que le tourisme et le peu sert à garder les sites en état. Pendant cette balade à dos d’âne nous avons vu des jeunes pêcher et se baigner dans le Nil ainsi que des vaches et des chevaux y être emmener pour boire. Après cette balade nous sommes allé voir des ruines d’un village qui est maintenant un atelier de sculpture en albatre. Mais on ne s’est pas arreter longtemps car le soleil était brûlant.

Le soir nous sommes allé au souk, meilleur endroit du monde dans le guide touristique de Martin qui se fait un devoir de nous emmener dans tous les souks qu’on rencontre. Souk voulant dire « marché »je pense qu’il va dechanter quand je vaislui proposer d’aller faire un tour au « souk » d’hennebont sous la pluie cet été! Notre petite soirée était très sympa et tout le monde a trouvé quelque chose. La crise touristique étant passée par là les prix sont très bas et on a pas envie de marchander. Pour aller au souk nous avons pris une calèche dont le cheval s’appelait Nathalie et le cocher était un fan d’expressions françaises comme « ça roule ma poule » et d’autres beaucoup moins distinguées ce qui nous a valu un bon fou rire. La grande classe le mec…il savait même pas ce que ça voulait dire et du coup un peu choqué quand on lui en a expliqué quelques’unes….

Le 3ème jour ce fut balade de 2h en Felouc sur le Nil…un petit manque de vent mais le calme absolu et la possibilité de regarder le rivage tranquilement. nous avons fait du darbouka et bu un thé à la menthe délicieux. Les enfants ont été super et ont autant profité de la balade que les mamans. Louxor est tellement calme comparée à Alexandrie où nous vivons avec un bruit de fond perpetuel.

20180515_11165920180515_11170220180515_11315720180515_11320620180515_11343320180515_11370220180515_11462020180515_115224

20180515_12125720180515_12231920180515_15254420180515_15264820180515_17280820180515_17293820180515_17343320180515_181306

Pour notre 4eme jour, je suis allé avec Juliette et Martin visiter le temple de Karnac…. Nos copains l’avaient déjà visité et les enfants voulaient retourner faire du « nâne »

C’est vraiment là qu’on a réalisé l’ampleur de tous ces temples !! C’est juste magnifique! On a beau savoir que c’est un truc dingue ce que les égyptiens ont pu réaliser mais le voir c’est magique. Le problème était qu’avec nos 42 degrés on était pas à l’abris d’avoir une ptite hallucination genre oh le sphinx a bougé…. 2 bouteilles d’eau plus tard nous voilà dans le temple au milieu des pierres (soi dit en passant..la pierre bretonne appelle la fraicheur et la pierre égyptienne appelle a la liquéfaction…) Les enfants étaient plus qu’à fond (heureusement en bonne mère que je suis je m’étais fait une séance wikipédia la veille au soir pour pouvoir leur expliquer des trucs!!!). Juliette est persuadée d’avoir trouver des indices permettant d’accéder au trésor des pharaons et Martin lit le hiéroglyphe couramment depuis notre visite: scarabé-serpent-oeil ça veut dire spiderman! et ouai!

Finalement nous n’avons pas tout visité, trop chaud, trop grand, trop de questions des enfants…Nous reviendrons avec Bastien et là on aura potasser pierre par pierre et emmener un tonneau d’eau.

Le temple de Karnak, situé à l’extrémité nord de la ville de Louxor, comporte plusieurs sections sacrées, les trois principales honorant Montou, un ancien dieu guerrier local; Amon, le dieu principal de Thèbes; et la déesse Mout, l’épouse d’Amon. Amon, Mout et leur fils, Khonsou, étaient les membres de la famille sacrée connue sous le nom de triade thébaine.

Lconstruction du temple de Karnak débuta sous le Moyen Empire et fut achevée sous le Nouvel Empire, environ 1600 ans plus tard. Tous les rois de cette période ajoutèrent quelque chose au temple, lequel s’étend sur deux hectares. C’est un site complexe comportant quatre cours, dix pylônes, un lac sacré et de nombreux édifices.

Une allée de sphinx à tête de bélier à cornes recourbées mène au premier pylône. Les sphinx sont une forme du dieu solaire Amon-Rê. Entre leurs pattes se trouve une petite figure de Ramsès II, le vainqueur de la célèbre bataille de Qadesh, en Syrie, contre les Hittites (1274 av. J.-C.). Source: Civilisation égyptienne History museum

Les enfants ne voulaient pas partir mais c’était vraiment trop chaud. Du coup pour les motiver j’ai été faible et j’ai crié: boutique de cadeaux!!! Incroyable comme ça marche. Donc nous sommes allés dans le monde de la bidouile, du cadeau souvenir trop moche etc..Pour ceux qui connaissent bien Martin imaginez la tête qu’il a fait devant tout cet amas de boutiques souvenirs…on y trouvait même des dinosaures!Après avoir négocier lourdement nous sommes rentré en calèche et direct piscine. Nos copains qui eux aussi ont eu un petit coup de trop chaud nous ont rejoins très rapidement. Par contre impossible de marcher sans chaussure autour de la piscine tellement ça brulait!

Dernier jour, 44 degrés, 1er jour du ramadan…peur de rien on se dit que ça peut être chouette d’aller au marché le matin car la ville est belle et il y a des trucs qu’on ne voit qu’à cette période!!Ben oui….des fois on est con…comme si aller au marché avec 4enfants sous 44 degrés ça allait être sympa….Surtout que nous en tant qu’adulte nous ne pouvons pas boire dans la rue pendant le ramadan. Il est inutile de vous faire un résumé de cette sortie à base de grognements..Sauf pour Martin qui s’est empiffré de konafa (pate sucrée ressemblant à des vermicelles servant à faire des gâteaux du ramadan) . Le type de la boutique était tellement heureux de le voir en manger qu’il lui en a donné plein et je peux vous dire que maintenant dès que loulou entend le mot « konafa » il frétille! Je ferai d’ailleurs un article sur la cuisine égyptienne durant l’été..Suite à ce bel echec nous sommes retourné en source sure: la piscine!

Bilan de ces vacances à Hurgada et Louxor…La mer rouge c’est vraiment beau et si vous êtes amateurs de plongée c’est the place to be ! Louxor bah…c’est Louxor c’est magique! Il nous tarde d’y retourner.

Le temps passe…

Je me rend compte que le temps est vite passé ces dernières semaines.

La vie ici continue a être très agréable et nous avons signé pour une année de plus. Nous voilà donc à Alexandrie jusqu’à l’été 2020.

Ici c’est le debut des vacances de printemps qui, niveau température est plutôt plein été pour nous bretons 25/30 en moyenne. Mais on adore et dans 1mois ça sera 35 tous les jours!😁

Bastien n’ayant pas de vacances je pars 1 semaine à Hurgada avec les enfants ainsi qu’avec ma super copine egyptienne et ses enfants. Ce sera plage piscine et snorkling.

Mais bon. Avant ça il s’est passé plein de trucs sympas.

Il y a eu la semaine de la fête des mères à l’école. Chaque classe avait une activité manuelle avec les mamans. C’était très sympa et bien organisé. Un vrai moment de complicité. Ça m’a permis d’avoir mon 1er collier de nouilles!

Avec Martin c’est Gabriel son super copain!

Il y avait également un petit goûter et des chansons et poemes. Bref on etait des mamans comblées.

Les dernieres semaines ont aussi été le grand retour de la plage en maillot de bain.

Tous les mardis ( comme le mercredi après midi en France) nous allons au Sporting club, sorte de grand parc payant avec des jeux pour enfants, des piscines, des stades, 1 centre equestre etc.. c’est le lieu de rassemblement de la haute société egyptienne mais c’est surtout pour nous le seul lieu où les enfants peuvent jouer et courir dehors sans soucis. Martin y retrouve toute sa bande de copains et on ne le voit pas de la journée.

Juliette s’éclate aussi mais il y a moins d’enfants de sa classe.

La mode ici c’est ces supers engins qui sont hyper pratiques et rapides les enfants adorent. Bon je vous avoue que nous aussi on adore…une fois que les enfants sont couchés on s’amuse bien😊😊😉!

Ma mère est revenue nous voir pendant un mois. Nous sommes allées à Abu Dhabi. C’était notre voyage d’anniversaire.

Abu dhabi pendant 3 jours et un petit tour à Dubaï.

J’ai adoré Abu Dhabi c’est tres calme et beaucoup plus soft que Dubaï. Cette ville a un côté normal que je n’ai pas trouvé à Dubaï. Il y a aussi d’immenses tours mais c’est bien plus ouvert sur la culture. Ils beaucoup de prestigieuses universités comme la Sorbonne et Harvard.

Le Louvre est une merveille d’architecture réalisée par Jean Nouvelle. Tout est organisé autour de l’eau et de la lumiere. Les bâtiments ne sont que des cubes blanc reliés entre eux par des couloirs totalement vitres sur les côtés. Il n’y a pas un nombre énorme d’oeuvres pour le moment mais ça leur permet d’être vraiment mises en valeur. Ce musee est une vraie reussite. Le seul hic est la cafétéria qui propose salades ou sandwichs pas mauvais mais franchement trop cher.

La grande et magnifique mosquée du Cheik Zayed est une pure merveille. 12 ans de travaux ont été nécessaire pour la plus grande mosquée des E.A.U. l’édifice est tout en marbre et composé d’une multitude de dômes. À l’intérieur le décor est très fleuri c’est étonnant et le sol est recouvert du plus grand tapis du monde. L’accès à la mosquée est gratuit mais il faut revêtir une abbaya pour les femmes et si vous les hommes vout etes en short c’est une sorte de Djellaba.

Le Louvre:

La mosquée:

Nous avons également été au Emirates Palace en bord de mer c’est très beau et très très luxueux. Le plat du jour était caviar Belluga. On se sera contenté d’un Coca que l’on nous a servi avec une carafe parce que la canette c’est pas franchement chic hein😂.

Pendant notre sejour nous sommes donc alle une demie journée à Dubaï,sûrement trop court pour se faire une vraie opinion mais j’ai pas adhéré à la ville bling bling. Nous avons ete au souk aux textiles puis à la fameuse Burj Khalifa. C’etait très pénible au souk où les vendeurs te harcèlent. Ce que j’ai vu de Dubaï c’est vraiment une ville sans limite.

C’etait un bon week end.

Je vous met quelques photos de notre arrivee au Caire. C’est jaune c’est normal entre le sable et la pollution . Nous avons passé une nuit là bas sur une péniche dont la terrasse est une boite de nuit…la bonne nuit pourrie!

V

Voilà une récap de ces dernières semaines

Oman…..bonheur à l’état pur!

J’ai mis un peu de temps à me décider à parler ici de notre voyage à Oman. C’était tellement merveilleux que mon esprit ne voulait pas y penser. Décrire notre voyage c’était aussi finalement y mettre le point final.

IMG_E0085

Sultanat d’Oman , petit pays niché au bout de la péninsule arabique entre le Yemen et les E.A.U. Pays arabe avec une forte population indienne et asiatique. Le pays est très jeune au niveau de sa modernisation. Il y a 50 ans il n’y avait que 2 écoles et une route sinon le desert. Maintenant c’est la 4G partout et des routes en constructions, des malls incroyables, des universités et des écoles, des femmes qui travaillent à plus de 50%.

Un pays vraiment étonnant où se mélangent plages, roches, desert, montagnes.

C’était notre premier voyage itinérant avec les enfants. Camper, c’est bon ils connaissent et adorent ça donc pas de soucis mais bouger tous les jours ça aurai pu être compliqué, la voiture, monter/démonter la tente, patienter etc…mai non ces deux loulous sont des vrais aventuriers d’ailleurs leur réaction nous l’a bien démontré à la vue d’un hôtel où nous avons échoué un soir faute d’endroit pour camper (le terrain vague était notre seule option et ayant déjà fait le cimetière de biquette on a dit non….)

Bref ..

Nous sommes arrivé à Mascate à 1h du matin. Joli petit aeroport très calme hyper moderne mais (bah oui ..) impossible de récupérer notre véhicule de location car notre carte bleue n’était pas une carte de crédit mais débit. bref ça ne leur a pas plu et impossible d’avoir la voiture. le type nous dit que nos vacances vont être compliqué car personne ne voudra nous louer de 4×4…2h du mat avec les enfants qui se sont endormis sur le chariot à bagages…le bon moment quoi!!! Moi je commence à sérieusement m’énerver et décide d’aller voir tout de même le petit guichet au fond….je reviens triomphante 10 minutes plus tard avec les clés…et obligé de demander à Bastien d’aller payer car étant une femme ben forcement la carte bleue ne pouvait pas être la mienne!

3h du mat on était couché et les vacances pouvaient commencer!

 

Avant de commencer à vous raconter nos supermégatroptop vacances il faut quand même que je vous présente le 5 larron de notre aventure. Celui qui a fait chavirer le coeur de Bastien et des enfants….notre 4×4. Et oui il n’aura pas fallu plus de 2min pour que Monsieur super papou le trouve super bien, crado comme il faut pour faire aventurier, hyper agréable à conduire, puissant etc…les enfants le trouvaient magnifique, plus beau que des tractopelles, grand et pratique pour jouer aux aventuriers qui conduisent (le soir quand il était garé). La seule chose qu’il n’a pas eu c’est un petit nom. Mais je dois admettre que d’une, Oman sans 4×4 pas possible, que effectivement c’est très agréable à conduire surtout sur les pistes du désert et bien pratique pour tout ranger.

 

1er jour

Visite de Mascate avec le souk de Mutrah et la corniche. C’est vraiment très beau. Tout est blanc ou couleur sable. les rues sont impeccablement propres ce qui pour nous est assez surprenant. La capitale ne ressemble pas du tout à ces grandes villes bondées avec des buildings partout. il n’y en a d’ailleurs que très peu. Tous les bâtiments ont une architecture locale ce qui donne un bel ensemble.

 

 

2eme jour

Mascate toujours, avec un petit tour au musée des enfants où nous avons fais pleins d’expériences scientifiques. On a adoré. Puis direction un centre commerciale pour acheter nos provisions en vue de notre vie « nomade » pour la semaine. Alors il faut savoir que les malls ici c’est très très importants et extrêmement luxueux. Le Bon marché à Paris c’est Lidl ici. Chose très sympa nous avons d’ailleurs trouvé des gâteaux français comme des Princes de lu ou des Petits Déjeuners et surtout du Nutella, c’était introuvable en Egypte depuis Noel.

Les courses terminées direction notre premier campement, une petite falaise entourée de plages magnifiques.

Les enfants étaient hyper excités de camper et de faire un feu de camp. Nous avons mis du temps à trouver l’endroit idéal car beaucoup de plages étaient déjà prises d’assaut par quelques touristes(presque tous français d’ailleurs). Mais nous nous sommes installé sur une petite falaise avec une crique en bas et un panorama à tomber.

 

 

3eme jour

Nous avons visité 2 wadis, petite oasis nichée dans la vallée et qui du coup permet une culture agricole plus importante.

Le 1er que nous avons visité (wadi shab)était assez touristique mais comme on y accède à bord d’un petit bateau, tout le monde n’arrive pas en même temps. Nous avons fais une super rando d’1h qui nous a permis d’arriver au début de magnifiques gorges. Mais nous ne sommes pas allé jusqu’au bout car dangereux avec les enfants. Puis pique nique au bord de l’eau avec les biquettes et direction le wadi Tiwi. Lui est dans la montagne et c’est très impressionnant c’est vraiment là qu’on comprend la signification de « jamais sans 4×4 ». J’avoue avoir eu un peu de mal à regarder par la fenêtre à certains moments mais notre super pilote papou l’aventurier a géré ça nickel. Nous nous sommes arrêté pour faire tremper nos pieds dans une source avec pleins de petits poissons et finalement avec aussi Juliette et Martin qui ont lamentablement chuté dedans…un moment très drôle et vue les 33 degrés franchement pas désagréable.

Wadi Shab

 

 

Wadi Tiwi

 

Le soir nous sommes retournés sur la côte pour trouver un campement sur la plage mais voulant être vraiment tranquille ce fut un peu compliqué car énormément de cabanes de pêcheurs. Nous somme donc allé camper dans une immense plaine genre plaine africaine avec l’horizon à perte de vue et des voisins des plus surprenants..

 

 

5eme jour

Le lendemain matin nous avons droit à un magnifique réveil sous un soleil éclatant et surtout avec la visite de nos voisins qui sont passés boire un petit thé. Les enfants étaient totalement émerveillés et ont pu vraiment les approcher.

 

Après ce super moment direction la plage aux tortues à Raz al Jin. Un endroit magnifique et préservé pour que les tortues puissent pondre en sécurité. Il y a d’ailleurs un centre de recherche et de préservation du territoire qui est très actif. Les plages où pondent les tortues sont privées mais il est possible d’y accéder par le centre. Si vous êtes « lève tôt » vous pouvez y aller à 4h du matin pour voir les tortues. Nous on a pas tenté le truc cette fois ci. La journée aurait été très difficile en suite avec Martin et Juliette. Nous avons profité de la merveilleuse plage et des traces de tortues qu’elles laissent dans le sable en retournant à l’eau. C’était une superbe matinée malgré la présence des crabes qui a valut à Juliette une grosse frayeur. Elle déteste ça au moins maintenant c’est sûr…Il faut dire que c’était pas les petits crabes des plages de Bretagne! C’était génial de les voir aller dans l’eau par groupe de 15 ou 20 et de se faire avaler par les vagues pour ensuite recommencer encore et encore. On aurait dit un groupe de gamin qui s’amuse.

Ensuite nous sommes allés manger un petit resto local , genre « bouiboui » où honnêtement on ne mettrait pas les pieds en Egypte mais à Oman tout est propre à l’extrême. C’est vraiment la grande surprise que l’on a eu en arrivant. Le « resto » était juste génial.  Tout le monde mange par terre avec les mains. Nous n’avons pas voulu qu’ils nous installent une table mais nous avons dis oui aux cuillères pour manger. Nous nous sommes régalé. Les habitants d’Oman étant de nationalités différentes mais avec une forte population indienne, la nourriture a donc pris le tournant indien ce qui nous a ravi!!! on adoooooore ça et les enfants aussi. Donc pour ce repas c’était riz poulet grillé légumes crus et un truc genre sauce/bouillon indien. ahhhh rien que de l’écrire j’ai faim! Ce petit resto était sur la route en direction de notre 3 eme bivouac . Nous avons longé de magnifiques plages pour y aller puis direction les terres.

Nous avons dû rouler pas mal pour atteindre notre 3 eme endroit de bivouac proche du Wadi Bani Khalid qui est notre excursion du lendemain. Le vent était assez fort et très difficile de trouver un endroit abrité du vent mais super papou a (encore une fois) géré et nous nous sommes installés dans un petit creux rocheux mais sans trop de vent. Pendant que Bastien montait la tente nous sommes allés nous promener avec les enfants et oh merveilleux c’était plein d’ossements de biquettes…..les enfants ont joué aux archéologues pendant que moi je me demandais franchement ce qu’on faisait à camper ici mai bon nous avons passé une bonne soirée et une bonne nuit. la température la nuit était un peu redescendu genre 23 degrés et nous avons bien dormi.

 

6eme jour

Après une bonne nuit de sommeil et un petit tour dans les os de biquettes ( bah oui ils adorent d’ailleurs maintenant Juliette veut être anthropologue et inspecte chaque os de poulet…!) nous voilà en route pour un paradis Wadi Bani Khalid! C’est simplement superbe. Ça  a été agencé pour qu’on puisse s’y baigner et il y a un restaurant mais ça reste quand même époustouflant et naturel. Juliette avait décidé d’emmener avec elle une figurine Lego, mais si(!) vous voyez bien le truc, c’est tout tout petit et évidemment….dans l’eau….tout au fond….Bon c’est à se demander si Bastien ne lui a pas demandé de la jeter exprès pour pouvoir nous sortir sa panoplie du nageur/sauveteur/super papou émérite! Tout le monde dans l’eau et nous repartons avec la figurine Lego!!

Les Wadis c’est magnifique car c’est une source d’eau au milieu de nul part avec beaucoup de végétations et des roches. Il y a de nombreux villages à proximité car la culture y est beaucoup plus simple. Ils ont un système de canaux d’irrigation hyper bien pensés et efficaces.